les 3 choses importantes

Il y a 3 choses importantes dans la course de baril:

1 – L’approche

2 –  La vitesse

3 – Le tournant

La course de baril est un parcours classique n’est-ce pas?

Est-ce si difficile de s’en souvenir?

Vous pourriez rester surpris!

Combien de fois j’ai vue des rider entrer dans l’aréna en n’étant pas tout à fait prêt. Je veux dire par la que le cheval est mal positionner pour faire son départ ou ne part pas sur la bonne patte. Quoi de mieux parfois que de faire faire un tour complet à sa monture avant de partir pour mettre toute les chances de votre cotés. Je sais par contre que cela est plus souvent relié avec le stress.

Ce qui est important en course de baril est d’avoir une mémoire constante, de ce rappelé des 3 étapes à faire avant de partir pour sa Run. J’ai vue aussi des cavaliers oublié complètement leur stratégie en coursant! Et d’autre avoir une stratégie pour chaque baril! Garder une mentalité clair, garder votre focus sur votre parcours et sur ce que vous faite dans l’aréna. Garder votre stratégie si vous croyez quelle est bonne et appliquer la.

Votre approche est seulement cela : Approcher votre baril, vérifié votre vitesse et faire un beau tournant. Garder votre balance est aussi important pour faire un beau baril. Quand vous partez de la chute pour vous rendre à votre premier baril, vous devriez relaxer dans votre selle et vous concentré sur votre premier tournant du parcours qui est à dire vrai crucial.

Vous devriez partir avec une pression de la jambe sur la guide extérieur environ de 5 à 7 pied de votre baril, du même coup faite une pression de la jambe intérieur, cela aidera votre cheval à avoir une bonne flexion ronde autour de votre baril ce qui l’aidera à ne pas jeté de l’épaule ou bien de renversé un baril.

La vitesse est aussi très importante, si vous entrer trop rapidement vous aller déborder, si vous rentrer trop lentement il sera difficile de sortir de derrière votre baril. Vous voulez que votre cheval soit en balance à votre tournant. Une légère pression sur vos guides et une bonne assise dans le fond de votre selle donnera un très bon tournant et cela à une bonne vitesse ordinairement. Le mouvement de l’assise dira à votre cheval de ralentir, soit de ce mettre en dessous de lui et de ce préparer pour pivoter.

Votre cheval à de la misère à contrôler son baril : Comme exercice vous pouvez vous rendre au baril et par la suite vous l’arrêter complètement avant de tourner celui-ci. Vous reculer par la suite de quelques pas soit 5 ou 6 pas.

Cela lui apprendra à mettre son derrière en dessous de lui. Il  apprendra qu’il doit faire ce mouvement avant chaque baril effectué, et cela lui évitera les pas de reculons ou un arrêt complet.

Vous devez aussi regarder votre prochain baril quand vous sortez de chaque tournant, pour par la suite regarder la ligne d’arrivée et la et bien vous donnez tout ce que vous avez.

La course de baril est une discipline à répétition, comme le cheval d’ailleurs. Trop de répétitions n’est pas bon non plus par contre. Vous devez trouver votre milieu et le milieu de votre monture en entrainement. Ne pas pousser son cheval en entrainement non plus, vous n’être pas en compétition. Le cheval doit aimer ce qu’il fait, et cela je ne le répèterais jamais assez souvent.

Bonne journée

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×